lundi 21 janvier

L'Esplanade

A l'origine, l'Esplanade était un terrain militaire qui servait pour les manoeuvres des soldats basés dans la citadelle (lycée Joffre). Une colonne de la Liberté y fut érigée de 1791 à 1818. Ce champ de Mars fut vendu par l'armée à la Ville et transformé en esplanade en 1900. On y aménagea des bassins, de nombreuses statues et un monument aux morts qui, à l'origine, était situé près de l'actuel Corum. Elle reste le lieu préféré des Montpelliérains pour se promener. Comme la présence de l'eau était une chose agréable et que... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 07 décembre

Montpellier - La gare

Comparée à ses voisines, c'était une gare très modeste. Elle n'a d'ailleurs que peu changé. Sa colonnade nous rappelle que près d'ici s'élevaient les temples et les comptoirs des plus anciens peuples de Méditerranée. Le 9 juin 1839, une locomotive baptisée "La Cettoise" reliait Montpellier au port voisin : c'était une des toutes premières voies ferrées de France.
Posté par choupanenette à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 15 octobre

Riquet à la Houpe à Montpellier

Montpellier s'amusait beaucoup au temps du Carnaval, à chacun de ses quatre dimanches, un nouveau char faisait son apparition, s'ajoutant au cortège déjà très varié. Une foule admirative emplissait les rues, les "masquettes" vous intriguaient et vous aveuglaient de confetti. Sur l'Esplanade, barricadée de planches alternées blanches et vertes, deux orchestres jouaient tour à tour, chacun sur son estrade. C'était le "Corso". Les bonnes âmes en parlaient avec horreur, "Pensez, sous le masque que ne ferait-on pas... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 02 avril

L'aqueduc des Arceaux

Cette étendue s'étend vers le Nord-Ouest. Les Arceaux alimentaient la ville en eau potable ; on aperçoit une cheminée d'usine, la Chocolaterie Matte-la-Faveur, mais comment parler de pollution puisqu'il n'en parvenait que l'odeur un peu forte du cacao. Des ifs taillés à la française, une hutte qui enchantaient les petits enfants, pour abriter les cygnes noirs d'Australie, des pots d'Anduze ; tout cela a disparu.
Posté par choupanenette à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]