Petite commune de l'Hérault établie sur un socle rocheux exceptionnel, dominant la Cesse au coeur d'un causse, elle doit son nom à un ancien temple de Minerve, remplacé au Ve siècle par une église dont l'autel existe encore. Les restes d'un château, asile des "parfaits" de la secte albigeoise, détruit en 1210 par Simon de Montfort au terme d'un siège de sept semaines (180 "parfaits" furent alors brûlés vifs), offrent ici un beau premier plan de ruines. Le site est par ailleurs célèbre et recherché pour ses points naturels, canyons, dolmens et remparts.

Le dessin fait en 1834 ci-dessous est de : Louis Jules Frédéric VILLENEUVE 

Pour les amateurs d'histoire médiévale : Damné de Hervé Gagnon qui est en deux volumes. 

1) : L'héritage des Cathares et le Fardeau de Lucifer
2) : L'étoffe du juste et Le baptême de Judas

Novembre2012_002