A écouter ici : http://www.bide-et-musique.com/song/8272.html

En juillet dans le Midi
Dans chaqu' village, on se dit :
« Et voilà, voilà enfin les Parisien
On va encore leur apprendre
À jouer à la pétanque
Quelle raclée on va leur mettre aux Parisiens »
On sort les boules en attendant
Et l'on s'entraîne en attendant
Quand ça fait bang, tout le monde s'écrit avec l'accent :
« Encore un carreau en place
Encore un carreau, un carreau d'placé
Encore un carreau en place
Encore un carreau, un carreau d'placé »

Histoire de les appâter
On les laisse d'abord gagner
Et faut voir, faut voir la joie des Parisiens
Ils se prennent pour des champions
Quand ils sont prêts du bouchon
Et s'écrient : « Les gars, ça y est ! Ça y est on tient »
Oui mais Fernand à c'moment là
Leur dit : « Messieurs, excusez-moi ! »
Il ferme un œil, vise la boule et à chaque fois :
Encore un carreau en place
Encore un carreau, un carreau d'placé
Encore un carreau en place
Encore un carreau, un carreau d'placé

Quand la partie est finie
On s'en va boire le pastis
Sur le camp, le camp, le camp des Parisiens
Mais quand ils rentrent chez eux
Ils racontent à qui-mieux-mieux : (??)
« Quelle raclée on leur a mis aux gars du coin ! »
Et le lendemain, ça recommence
Et le lendemain, c'est la revanche
Car la pétanque, c'est vraiment les vacances
Encore un carreau en place
Encore un carreau, un carreau d'placé
Encore un carreau en place
Encore un carreau, un carreau d'placé

Encore un carreau en place
Encore un carreau, un carreau d'placé
Encore un carreau en place
Encore un carreau, un carreau… un carreau d'placé

petanque