Vieux_remparts_Gabian34Les remparts de Gabian subsistent presqu'en leur entier, on s'est contenté de percer des ouvertures dans les murs.
L'église servait de rempart, il n'y avait aucune interruption, jusqu'à la porte de Pouzolles ; les murs continuaient derrière la maison Bastard jusqu'à la porte de Faugères et de là à celle de la rivière, en face la gare du chemin de fer de Paulhan à Roquessels ; comme on le voit sur la gravure ci-jointe.
Il ne reste aucune trace des quatre portes, qui, en 1789, étaient encore fermées tous les soirs par les soins des consuls. (1)
Il y avait deux châteaux dans l'enceinte : le Castrum Gabanium est celui désigné dans les chartres et autres documents. Il fut démoli quelques années avant la révolution, et ses débris servirent à construire les maisons qui existent à cet emplacement.
Le château placé sur le bord de la rivière était plutôt une maison de plaisance qu'un château fort. Il servait de résidence aux évêques, seigneurs de Gabian, lorsqu'ils visitaient leurs vasseaux. C'est là, dit un historien, que ces prélats venaient en villégiature, attirés d'abord par la beauté du site et par le voisinage du riche et agréable prieuré de Cassan. On le désigne aujourd'hui sous le nom d'Abesquat (évêché). Il était adossé aux remparts et prenait jour sur la rivière par des ouvertures faites aux murs.Eglise_Gabian34
L'église primitivement romane, ainsi que l'indique la porte semi-circulaire de l'ouest, les baies de la partie inférieure du clocher qui sont de même forme et des fenêtres tribolées dans le mur du côté du sud, a été remaniée et agrandie dans le XVe siècle. De cette époque datent les fenêtres géminées, à nervures flamboyantes, du mur opposé, et les deux étages dont la tour a été exhaussée, ainsi que la flèche, dont le galbe élancé fait le principal ornement de l'église en tant qu'édifice.
La vue de l'église et du clocher est prise du côté de la rivière.

(1) Cahier des doléances aux Etats généraux de la commune de Gabian en 1789

Article de l'Hérault Historique de 1876 - Albert et Paul Fabre